Direction Services généraux Internat Service de suite SAUO Droits des usagers
Historique Principes fondateurs Projet associatif Organigramme Galerie
Objectifs Les 2 établissements

Afin de maintenir une continuité de prise en charge dans une cohérence institutionnelle, l'association Devenir met en œuvre un projet d'accompagnement éducatif global pour quatre-vingt jeunes de 10 à 21 ans au sein d'unités d'hébergement et de suivi spécifiques et adaptées à chaque situation.

Il en découle à la fois un fonctionnement sur des bases et des valeurs communes et un fonctionnement spécifique à chaque structure, une vie propre dans chaque lieu et des relations et des échanges avec les autres.

Ainsi, chaque structure possède son autonomie de fonctionnement et chaque responsable son autonomie de décision à l'intérieur du projet institutionnel.

Cette autonomie de la structure incite à une autonomie du personnel qui entraîne une autonomie des jeunes, le tout sous la responsabilité et le contrôle du directeur général.

Le principe d'un projet travaillé collectivement, tout en respectant les spécificités de missions de chaque structure, vise à mettre en place un dispositif cohérent et global d'accompagnement éducatif dans la continuité d'une prise en charge pour des jeunes accueillis dans le cadre de l'Aide sociale à l'enfance de Seine-Saint-Denis.

Ce projet vise en priorité à ne pas créer de rupture dans la prise en charge des jeunes dans l'établissement et de permettre un suivi adapté dans un des sept lieux éducatifs différents en fonction de son âge, de ses besoins et de sa situation.

La plupart de ces jeunes ont été orientés aux Gavroches car cette structure éclatée couvrant un large spectre d'âge correspond souvent à des jeunes vivant un placement long avec des relations familiales distendues.

Ces jeunes ont la particularité d'associer à la fois une certaine immaturité affective et une possible capacité d'autonomie. En règle générale, sachant ne pas pouvoir compter sur leur famille à leur sortie, ils développent d'autant plus cette capacité d'autonomie ainsi qu'une motivation dans leur parcours scolaire ou professionnel.

Pour les mêmes raisons, ils sont très généralement demandeurs de contrats jeunes majeurs et ont besoin de structures et d'accompagnement qui leur permettent d'être progressivement autonomes.